Sélectionner, c’est indiquer au logiciel dans lequel on se trouve où/sur quel élément, il doit travailler.

Il existe pour cela deux méthodes, différentes en apparence, mais semblables dans l’esprit :

  • sélectionner un endroit en cliquant (une icône sur le bureau ou dans l’explorateur ; l’endroit où l’on souhaite écrire dans un traitement de texte, une cellule dans un tableur, etc.)
  • sélectionner tout ou partie d’un document pour agir dessus (une ligne ou un paragraphe dans un traitement de texte, plusieurs cellules — concomitantes ou non — dans un tableur, etc.

De toute façon la règle est toujours la même :

  1. sélectionner
  2. agir
Dans Microsoft Word (exemple)
  • Clic simple - Place le curseur à l'endroit où l'on souhaite écrire.
  • Clic simple dans un paragraphe - Sélectionne un paragraphe auquel vous souhaitez appliquer un format de paragraphe.
  • Cliquer-glisser en maintenant le bouton de la souris enfoncé - Sélectionne tout ce qui se trouve entre l'endroit où l'on clique et l'endroit où l'on relâche le bouton de la souris.
  • Clic + majuscule-clic - Sélectionne tout ce qui se trouve entre les deux clics
  • Double clic sur un mot - Sélectionne le mot sur lequel il est réalisé
  • Triple clic sur une ligne - Sélectionne le paragraphe sur lequel il est réalisé
  • Clic dans la marge de gauche - Sélectionne la ligne en face de laquelle il est réalisé (c'est vrai aussi dans un tableau)
  • Double clic dans la marge de gauche - Sélectionne le paragraphe
  • Triple clic dans la marge de gauche - Sélectionne le texte entier
  • Control + clic sur une phrase (Commande + clic sur Macintosh) - Sélectionne la phrase entière
  • Clic droit sur un élément - Apparition d'un menu contextuel
[Sauf quand le contraire est explicitement signalé, c’est toujours du bouton de gauche qu’il est question.]

Dans les deux cas, il s’agit de fabriquer/mettre en place un/de nouvel(aux) objet(s) (fichier ou dossier). « Installer » se dit d’un logiciel.

C’est l’inverse. On fait disparaître un objet existant.

Sélectionner un objet, maintenir enfoncé le bouton de la souris et la déplacer. On déplace alors l’objet, qui peut être aussi bien l’icône d’un fichier qu’un mot dans Word, ou un curseur dans certains logiciels (Photoshop, etc.)

Cela se fait en double-cliquant, le plus souvent sur l’icône d’un fichier. « Lancer », c’est ouvrir un logiciel.

  • « Fermer » concerne toujours une fenêtre, c’est-à-dire un document.
  • « Quitter », c’est fermer un logiciel. C’est ce que vous faites quand vous fermez votre traitement de texte, mais également lorsque vous éteignez votre ordinateur.
  • « Eteindre », c’est quitter le logiciel système et arrêter l'ordinateur.

Cette action envoie l’élément sélectionné dans le « Presse-papiers » (où il restera tant qu’une autre sélection n’y aura pas été copiée ou que l’ordinateur n’a pas été éteint), et la fait disparaître de là où elle se trouvait. Cela se fait dans le menu « Édition » entre autres.

Cette action envoie l’élément sélectionné dans le « Presse-papiers » (où il restera tant qu’une autre sélection n’y aura pas été copiée ou que l’ordinateur n’a pas été éteint), mais la laisse à l’endroit où elle se trouvait. Cela se fait dans le menu « Édition » entre autres.

Dans le menu « Édition » également. Cette action colle ce qui se trouve dans le « Presse-papiers » (ce que vous y avez coupé ou copié) à l’endroit que vous avez sélectionné. Cela se fait dans le menu « Édition » entre autres.

À part « Sélectionner » et « Déplacer » (déjà documentées), ces diverses actions peuvent se faire de plusieurs manières. En voici quatre :

  • à la souris par un menu (bouton de gauche)
  • à la souris par le bouton de droite en cliquant sur l’objet sélectionné (menu contextuel)
  • au clavier par un raccourci (touche de fonction ou combinaison de touches)
  • bouton d’une barre