Pour la seconde fois à des années d'écart
Ce vieil homme
Et sa jeune compagne
S'engueulent
Dans le salon de thé chinois
De la rue Qincampoix

Elle a coupé ses cheveux
Et ses jambes sont toujours aussi belles

Sans cesse ils se déplacent dans le triangle
rancoeur incompréhension véhémence
Changeant de place sans cesse
Ce n'est pas une dispute
Plutôt une basse continue

Est-ce un couple ?
Il dit plusieurs fois your place
Et lui donne des conseils pour obtenir un rôle dans une pièce de théâtre
Une mère juive

Ils boivent un thé compliqué

(Depuis le salon de thé est devenu boutique
Il est vrai que ce jour déjà
Il avait fallu enlever des objets sur une table
Pour me faire une place)

Retournez à la page d'accueil